913
Lectures Watched
Since January 1, 2014
Hundreds of free, self-paced university courses available:
my recommendations here
Peruse my collection of 275
influential people of the past.
View My Class Notes via:
Receive My Class Notes via E-Mail:

VIEW ARCHIVE


Contact Me via E-Mail:
edward [at] tanguay.info
Notes on video lecture:
Anthropologie et subjectivité
Choose from these words to fill the blanks below:
sensible, savoir, impliquée, préjugements, ressentir, obsession, compte, atteindre, interlocuteurs, nouées, négligeable, tissées, conscience, insu, double, dégager, enquête, failles, surdéterminée, induites, liens, rigoureuse, souci, gommer, démarche, clé, rencontre, cheminements, données, triangulées, naïveté, menons
le mythe de l'anthropologie qui est                                                        par la subjectivité
1. les transformations des faits                  par la place du chercheur
le chercheur est souvent un enjeu                                      sur son terrain
tout ne tourne pas autour de lui
il y a une impossibilité d'annuler tout effet de la                   
il y a une impossibilité de              toute part de subjectivité
la meilleure garantie de rigueur est encore d'en tenir              dans l'analyse
2. la notion de              affectation
être affecté c'est occuper une place, cette affectation est interreliée à la personne que nous sommes ou à ce que nous représentons, parfois à notre         
la place à partir de laquelle nous              nos recherches est donc négociée et renégociée en permanence, entre ce que nous sommes dans un espace-temps singulier, et les places que l'on nous donne
d'autre part, être affecté c'est aussi                   , recevoir, rencontrer, et ce a nouveau en fonction de la personne que nous sommes
au moment du passage à l'écriture, les affects se révèlent souvent être des clés de compréhension de certains enjeux extrêmement importants
ethnographie                 
écoute des chamboulements émotionnels provoqués par les situations d'                           participe
l'intimité
en le sens de connaissance acquise par l'intermédiaire des relations                           
3. l'idéal de la neutralité est en soit                    à atteindre
nous ne sommes jamais vide mais la conscience de nos                                        et de nos points de vue ethnocentrés nous aide à la rigueur
tenter de se                              de nos préjugements est un élément important de toute dynamique de recherche
alors l'enjeu n'est évidemment pas de raconter sa vie mais de tenir compte de l'incidence de la personne du chercheur, son milieu social, ses origines, son genre, sur le              qui est produit
ça nous invite donc à un processus de centrement, à un retour sur soi, sur nos préjugements, ensuite de décentrement, décaler ses regards et ses visions du monde pour nous rapprocher de celles de nos                             
et enfin de recentrement, prise de distance via l'écriture
les relations                              et donc sur les données et leurs interprétations, mais aussi sur mon choix de terrain et d'écriture
cette                                enjoint à aller au-delà des évidences et de la surface des catégories sociales
le hasard des rencontres
les affectations et négociations de terrain
les non-dits et les silences, les nôtres tout comme ceux de nos interlocuteurs
nos propres                ainsi que nos quêtes
4. il importe donc de prendre                      de la part de subjectivité
interprétation dès le recueil des                             , jusqu'au processus d'écriture, ce qui invite aussi a assumer la responsabilité de nos écrits
il ne faut pas avoir la                                        de croire que notre présence change tout, notre parole, nos mots, notre écriture, nos traces peuvent avoir des implications pour les personnes avec qui nous avons travaillé
la conscience de l’inhérente part de subjectivité, exige une démarche qualitative                     
repose sur une présence longue et                                 
des prises de notes extensives, précises et régulières, avec le souci du détail et l'                   de la description
chaque rencontre, récit, discussion, nourrit l'enquête
le carnet de terrain est un outil                     
à la fois du journal de terrain dans lequel les données sont consignées
la trace de nos                         
des            que nous faisons
des prémisses d'analyses ainsi que outil d’auto-analyse qui nous permettent donc ce travail de réflexivité
donner les clés du contexte d'enquête
restituer un maximum d’extraits d'entretiens, de récits, d'observations, participe également du            de rigueur
permet au lecteur de se positionner face aux données du chercheur
rien n'ait été inventé et que les sources ont été vérifiées et                                     

Flashcards:

in the part of this module
dans le cadre de ce module
it refers primarily to the debate about the transformations
il renvoie premièrement au débat sur les transformations
researcher
chercheur
not everything revolves around this
tout ne tourne pas autour de lui
to be forgotten
de se faire oublier
to erase
de gommer
and is still taken into account in the analysis
est encore d'en tenir compte dans l'analyse
in the context of investigations
dans le cadre des enquêtes
as well as their affects and implications
ainsi qu'à celle des affects et de leur incidence
this condition is interconnected with the person
cette affectation est interreliée à la personne
sometimes unbeknownst to us
parfois à notre insu
we conduct research
nous menons nos recherches
On the other hand
D'autre part
to experience, to receive, to meet
ressentir, recevoir, rencontrer
often prove to be the key
se révèlent souvent être des clés
some extremely important issues
certains enjeux extrêmement importants
to be attentive to emotional upheaval
être à l'écoute des chamboulements émotionnels
investigative situations
les situations d'enquête
in the sense of knowledge gained through forged relationships
en le sens de connaissance acquise par l'intermédiaire des relations nouées
in a context of progressive confidence that engages
dans un cadre de confiance progressif qui engage
is either unattainable
est en soit impossible à atteindre
since then
Dès lors
to take into account the impact of the individual researcher
de tenir compte de l'incidence de la personne du chercheur
that emerge from our person
qui se dégagent de notre personne
meetings
les rencontres
woven relationships
les relations tissées
This approach encourages us to go beyond the obvious
Cette démarche enjoint à aller au-delà des évidences
ours as well as those of our partners
les nôtres tout comme ceux de nos interlocuteurs
but also our own faults and our quests
mais aussi nos propres failles ainsi que nos quêtes
it's important to be aware of the part
il importe donc de prendre conscience de la part
interpretation of the data collection
interprétation dès le recueil des données
Especially since it is a profession
D'autant que c'est un métier
in which we are exposed
dans lequel on s'expose
the awareness of the inherent subjectivity
la conscience de l’inhérente part de subjectivité
requires a rigorously qualitative approach
exige une démarche qualitative rigoureuse
based on a long and involved presence
qui repose sur une présence longue et impliquée
with attention to detail
avec le souci du détail
story
récit
the field notebook
Le carnet de terrain
the data is recorded
les données sont consignées
that keeps track of our paths
qui garde la trace de nos cheminements
maximum excerpts from interviews
un maximum d’extraits d'entretiens

Enhanced Transcription:

Bonjour, dans le cadre de ce module (in the part of this module) nous allons maintenant nous intéresser au mythe de l'anthropologie surdéterminée par la subjectivité (overdetermined by subjectivity).

Alors ce mythe, il renvoie premièrement au débat sur les transformations (it refers primarily to the debate about the transformations) des faits induites par la place du chercheur (researcher).

Tout d'abord, il ne faut pas oublier que le chercheur est souvent un enjeu négligeable (a negligible issue) sur son terrain, tout ne tourne pas autour de lui (not everything revolves around this).

Ensuite dans de nombreux cas, la durée permet, en quelque sorte (time allows, somehow), de se faire oublier (to be forgotten) tout en occupant progressivement une place, afin d'accéder aux modes d'être et de pensée des interlocuteurs rencontrés (people interviewed).

Néanmoins, au vu de l'impossibilité d'annuler tout effet de la rencontre, ce qui en outre serait un non-sens (this would additionally be nonsense), puisque les connaissances ethnographiques sont le fruit des relations nouées (established relations) sur le terrain, au vu également de l'impossibilité de gommer (to erase) toute part de subjectivité, la meilleure garantie de rigueur est encore d'en tenir compte dans l'analyse (and is still taken into account in the analysis).

Deuxième idée, dans le cadre des enquêtes (in the context of investigations) ethnographiques la notion de double affectation fait référence à la question de la place négociée, ainsi qu'à celle des affects et de leur incidence (as well as their affects and implications).

Être affecté c'est occuper une place, cette affectation est interreliée à la personne (this condition is interconnected with the person) que nous sommes ou à ce que nous représentons, parfois à notre insu (sometimes unbeknownst to us).

La place à partir de laquelle nous menons nos recherches (we conduct research) est donc négociée et renégociée en permanence, entre ce que nous sommes dans un espace-temps singulier, et les places que l'on nous donne.

D'autre part (On the other hand), être affecté c'est aussi ressentir, recevoir, rencontrer (to experience, to receive, to meet), et ce a nouveau, bien entendu, en fonction de la personne que nous sommes.

En outre, sur le terrain, mais aussi au moment du passage à l'écriture, les affects se révèlent souvent être des clés (often prove to be the key) de compréhension de certains enjeux extrêmement importants (some extremely important issues).

Ainsi, être à l'écoute des chamboulements émotionnels (to be attentive to emotional upheaval) provoqués par les situations d'enquête (investigative situations) participe, comme l'énonce Laplantine, d'une "ethnographie sensible".

L'intimité, en le sens de connaissance acquise par l'intermédiaire des relations nouées (in the sense of knowledge gained through forged relationships), fait parti intégrante de l'expérience ethnographique.

La démarche a quelque chose d'intrinsèquement intime. (Walking is something inherently intimate?)

Les rencontres et les liens qui en résultent ne sont pas que méthode, les mots qui se disent et se posent le sont dans un cadre de confiance progressif qui engage (in a context of progressive confidence that engages).

L'implication, d'un côté comme de l'autre, est bien réelle.

Troisième idée, l'idéal de la neutralité est en soit impossible à atteindre (is either unattainable), nous ne sommes jamais vide mais la conscience de nos préjugements et de nos points de vue ethnocentrés nous aide à la rigueur (will help in a pinch?).

Dès lors (since then), si tendre vers une forme de neutralité (moving carefully toward a form of neutrality?), autrement dit, tenter de se dégager de nos préjugements est un élément important de toute dynamique de recherche, son impossibilité effective, puisque toute prise de parole est de façon inhérente située, c'est-à-dire le fait qu'on ne puisse jamais enquêter qu'à partir de soi-même, suppose un important travail de réflexivité quant à la personne de l'anthropologue (in the person of the anthropologist), quant à sa posture et aux places négociées sur le terrain.

Alors l'enjeu n'est évidemment pas de raconter sa vie mais de tenir compte de l'incidence de la personne du chercheur (to take into account the impact of the individual researcher), son milieu social, ses origines, son genre, etc., sur le savoir qui est produit.

Ça nous invite donc à un processus de centrement (a centering process?), à un retour sur soi (introspection), sur nos préjugements, ensuite de décentrement, décaler ses regards et ses visions (shifting his gaze and visions) du monde pour nous rapprocher de celles de nos interlocuteurs (to get closer to those of our partners).

Et enfin de recentrement, prise de distance via l'écriture.

Ce retour réflexif ne devrait pas se résumer à dire je suis une femme blanche, en couple, mère, pour ce qui me concerne, comme une sorte de clé de lecture offerte au récepteur de l'enquête (to the receiver of the survey), en imaginant que cette honnêteté réduirait les biais (honesty that would reduce bias), mais a comme objectif d'analyser finement l'incidence que ces divers éléments, qui se dégagent de notre personne (that emerge from our person), ont sur les rencontres (meetings), les relations tissées (woven relationships) et donc sur les données et leurs interprétations, mais aussi sur mon choix de terrain et d'écriture.

Cette démarche enjoint à aller au-delà des évidences (This approach encourages us to go beyond the obvious) et de la surface des catégories sociales, et se doit par ailleurs de tenir compte du fait (must also be taken of the fact?) que toute une série d'éléments nous échappent : le hasard des rencontres, les affectations et négociations de terrain, les non-dits et les silences - les nôtres tout comme ceux de nos interlocuteurs (ours as well as those of our partners) - mais aussi nos propres failles ainsi que nos quêtes (but also our own faults and our quests).

Quatrième et dernière idée, il importe donc de prendre conscience de la part (it's important to be aware of the part) de subjectivité, interprétation dès le recueil des données (interpretation of the data collection), jusqu'au processus d'écriture, ce qui invite aussi a assumer la responsabilité de nos écrits.

D'autant que c'est un métier (Especially since it is a profession) dans lequel on s'expose (in which we are exposed) mais aussi, et surtout, dans lequel on expose les autres.

Alors s'il ne faut pas avoir la naïveté de croire que notre présence change tout, notre parole, nos mots, notre écriture, nos traces peuvent avoir des implications pour les personnes avec qui nous avons travaillé.

Au final, la conscience de l’inhérente part de subjectivité (the awareness of the inherent subjectivity), exige une démarche qualitative rigoureuse (requires a rigorously qualitative approach) qui repose sur une présence longue et impliquée (based on a long and involved presence), des prises (catches?) de notes extensives, précises et régulières, avec le souci du détail (with attention to detail) et l'obsession de la description, ainsi qu'un retravail constant (and a constant work).

Chaque rencontre, récit (story), discussion, nourrit l'enquête et nous fait rebondir (bounce us back?).

Le carnet de terrain (the field notebook) est un outil clé, à la fois du journal de terrain dans lequel les données sont consignées (the data is recorded) mais aussi journal de recherche qui garde la trace de nos cheminements (that keeps track of our paths), des liens que nous faisons, des prémisses d'analyses ainsi que outil d’auto-analyse qui nous permettent donc ce travail de réflexivité.

Enfin, dans l'écriture rendue publique, donner les clés du contexte d'enquête et restituer un maximum d’extraits d'entretiens (maximum excerpts from interviews), de récits, d'observations, participe également du souci de rigueur et permet au lecteur de se positionner face aux données du chercheur.

Dynamique garante du fameux pacte ethnographique comme le nomme Jean-Pierre Olivier de Sardan, c'est-à-dire du fait que rien n'ait été inventé et que les sources ont été vérifiées et triangulées.

La base du projet scientifique de l'anthropologie
Anthropologie et subjectivité
Ethnographie, Ethnologie, Antropologie